Mes débuts avec Maven

J’avais déjà entendu parler de Maven mais pas eu l’occasion de m’en servir. Pour ceux qui ne connaissent pas Maven, vous pouvez lire l’article Wikipédia à son sujet. En bref, Maven (en version longue Apache Maven, puisque c’est un outil de l’Apache Software Foundation) est un outil pour la gestion et la construction de projets Java. On m’avait surtout vanté ses mérites pour la gestion des dépendances. J’ai voulu cette semaine tester une bibliothèque Java et le tutoriel donnait les dépendances Maven pour récupérer les JAR nécessaires. Je me suis dit que c’était le moment de débuter et cet article retrace mes étapes de prise en main.

Logo Maven

Pour être honnête, ce n’est pas très compliqué. Il suffit de vous rendre ici : http://maven.apache.org/guides/. Il y a deux getting started with Maven. J’ai commencé par celui qui dure 5 minutes. Il explique de manière claire et détaillée comment l’installer puis comment créer son projet et le construire. J’ai ensuite lu celui qui dure 30 minutes. Je me suis en particulier intéressé à la section How do I use external dependencies?. J’ai édité mon fichier pom.xml pour y ajouter mes dépendances.

Quand est venu le moment de coder, je n’avais pas vraiment envie de faire ça avec Notepad++ et la ligne de commande, alors j’ai tapé dans mon terminal :

mvn eclipse:eclipse

J’ai ouvert Eclipse, j’ai fait Import / Existing project into workspace. Mon projet était là ! Il restait un petit détail à régler : Maven avait ajouter des classpath variables au Java build path de mon projet mais en utilisant une variable M2_REPO qui n’était pas positionnée dans mon Eclipse. Cette variable pointe vers le dépôt local de Maven, là où il télécharge les JAR des dépendances. Un petit tour sur Google pour savoir où est le dépôt Maven sur mon disque dur et savoir comment rajouter la variable dans Eclipse. Le build path était réparé et le projet compilait.

Le plus simple était fait, j’ai alors testé la bibliothèque 😉

Publicités

3 Réponses

  1. C’est clair que c’est assez simple d’utilisation. Chez Sopra, la majorité des projets Java utilisent Maven 😉 :p Après, dans un projet Java, ce qui est parfois difficile est d’indiquer la « bonne » bibliothèque à utiliser par Maven car il n’existe pas un endroit centralisé avec toutes les bibliothèques Java utiles. Puis, il faut penser à vérifier les versions des bibliothèques car certaines d’entre elles évoluent mais les versions ultérieures ne se situent pas forcément au même endroit que nous avions indiqué dans le pom.

    J'aime

    12 mai 2014 à 9:38

  2. Saut Ketty,
    Ca fait plaisir de voir que tu lis mon blog !
    Tu veux dire que certaines projets ne mettent pas toutes leurs versions d’une bibliothèque dans le même dépôt ?

    J'aime

    15 mai 2014 à 11:45

  3. Pingback: Intégration continue avec git, Maven et TeamCity | Pierre Gradot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s